Aller au contenu principal
La nouvelle société, rebaptisée Bienna Flooring, reprendra la vente des tapis et moquettes. © M.Leippert

Bienna Interfloor Sonceboz meurt pour mieux renaître

L’entreprise familiale du Jura bernois spécialisée dans les revêtements de sols ferme. Mais un investisseur permet de créer une nouvelle PME sur ses cendres.

Au bénéfice d’un sursis concordataire depuis le début de l’année, l’entreprise Bienna Interfloor Sonceboz a été déclarée en faillite par le juge le 13 juillet dernier. Fondée en 1978, cette entreprise familiale spécialisée dans les revêtements de sols (tapis, parquets, carrelages, etc.) a donc cessé ses activités, nous apprend Le Journal du Jura. Cet arrêt brutal est heureusement compensé par la création d’une toute nouvelle société active dans le même domaine sous le nom de Bienna Flooring, révèle le directeur, Pierre Grossniklaus.

Cette dernière reprendra une partie des activités de la défunte, à savoir le domaine des tapis et moquettes qui était la spécialité de la PME. Grâce à un redimensionnement de l’activité et à un modèle d’affaires complètement revisité, l’investisseur, dont le nom n’a pas été révélé, se dit convaincu que cette nouvelle entité dispose de toutes les cartes en main pour trouver sa place sur le marché.

La plupart des collaborateurs se sont vu proposer un nouveau contrat dans la nouvelle entité, qui a son siège à Bienne et des locaux dans la région de Lyss. Cette situation pourrait changer en fonction de ce qu’il adviendra du site de Sonceboz. Pour le directeur, la décision de la BNS d’abolir le taux plancher d’un euro pour 1,20 franc a précipité la chute de la PME.