Aller au contenu principal
Au mois de janvier 2019, le SIHH ouvrira de nouveau ses portes à Genève pour un festival de luxe. © DR

Le SIHH se prépare dans la tourmente des salons

Baselworld positive malgré l’hémorragie de marques sur le départ. A Genève, le SIHH n’enregistre pour l’instant que deux défections à partir de 2020.

Le nouveau directeur général de Baselworld, Michel Loris-Melikoff, semble doté d’un optimisme à toute épreuve. Face aux multiples défections d’exposants pour la prochaine édition, il s’est malgré tout montré confiant en déclarant que «l’écrasante majorité de nos exposants considère Baselworld comme étant la foire de référence, qui actuellement n’a pas d’équivalent».

Pourtant, le géant Swatch ne viendra pas, pas plus que Raymond Weil et Corum, pendant que Breitling s’interroge quant à sa participation en 2020. Face à ce désistement des marques envers les salons, comment se prépare pour sa part le SIHH du mois de janvier 2019, sachant que les marques Audemars Piguet et Richard Mille ont renoncé?

Réponse officielle: «Le SIHH prend acte du départ d’Audemars Piguet et de Richard Mille à partir de 2020, décision motivée par un repositionnement stratégique de leur distribution. Le comité des exposants confirme sa ferme volonté de poursuivre la vocation du SIHH, qui n’est plus simplement aujourd’hui un salon professionnel, mais bien une plateforme de communication, de culture et d’expérience pour tous les professionnels et les clients finaux.»