Aller au contenu principal
Les frères Ropraz quittent la direction du groupe familial tout en restant proches du pouvoir. © DR

Crème de transmission chez les Gruériens de Milco

La troisième génération familiale, Jacques et Eric Ropraz, ont annoncé qu’ils allaient progressivement lâcher les rênes de leur société. Trois personnes intègrent la nouvelle direction, dont un membre de la famille. Exemplaire.

Impossible de ne pas connaître le groupe Milco, en Gruyère, basé à Sorens et à Vuisternens-en-Ogoz, né en 1926. Une belle société familiale romande dont l’actuelle transmission, effectuée tout en douceur et de façon quasiment exemplaire, pourrait servir d’exemple. A la tête de l’entreprise Milco depuis plus de quarante ans, Jacques et Eric Ropraz ont en effet décidé qu’il était temps de passer le relais. Ils laissent la place à une nouvelle équipe dirigeante, c’est-à-dire Jean-Louis Sottas, Guillaume Laroyenne et un membre de la dynastie, Vincent Ropraz, le fils d’Eric. «Tous possèdent déjà un certain vécu au sein de notre entreprise, a indiqué Jacques Ropraz, dans le journal La Gruyère, la transition s’effectue dans la continuité.»

Preuve en est, les deux frères ne quittent pas définitivement l’entreprise. Eric Ropraz va assurer l’opérationnel durant encore un à deux ans et les deux frères resteront membres du conseil d’administration de Milco. Une bonne nouvelle pour la PME qui compte trente-cinq collaborateurs et réalise un chiffre d’affaires de 20 millions de francs par an. Incontournable, elle collecte du lait auprès de 80 exploitations agricoles de la Gruyère et du canton de Fribourg, dans un rayon de 25 kilomètres au maximum autour du site de production, qu’elle transforme en divers produits laitiers.

Depuis les années 1980, elle produit aussi des yogourts. Ce sont plus de 5 millions de pots de yogourt qui passent, chaque année, dans les machines de Milco.