Aller au contenu principal
L’inauguration de Payerne Airport a attiré les foules. Plusieurs centaines d’emplois sont espérés. © Keystone

Payerne (re)décolle avec son aéroport

Le projet Aéropôle constitue un poumon économique essentiel afin d’implanter des entreprises et de créer des emplois dans la Broye. Une vingtaine de nouveaux postes de travail ont été créés dans un premier temps.

 

Il existe des villes ou des régions qui ne vivent que par le biais (ou presque) de grandes institutions locales. C’est un peu le cas de Payerne, dont l’aéroport semble depuis toujours offrir une base de vie et d’affaires essentielle pour la ville. Or, Payerne Airport vient d’inaugurer son nouveau terminal en s’ouvrant à la clientèle «business». La base aérienne dispose désormais de toutes les infrastructures et autorisations pour se développer.

Construit par Speedwings (compagnie d’aviation d’affaires fondée en Suisse en 2006, stratégiquement basée à Genève) en partenariat avec la commune de Payerne et avec l’appui du canton, le nouveau bâtiment fait 177 mètres de long et 100 000 m2, pour un coût global de quelque 30 millions de francs. Le dispositif, qui représente la troisième étape de la réalisation de l’aéroport civil, se veut aussi complet que possible. Il comprend des hangars pour les avions, des salons d’accueil pour les passagers, une douane, un business center avec bureaux ainsi que des salles de conférences.

Le projet Aéropôle constitue ainsi un poumon économique essentiel afin d’implanter des entreprises et de créer des emplois dans la Broye. Une vingtaine de nouveaux postes de travail ont été créés dans un premier temps. A l’avenir, entre 1500 et 2000 emplois sont espérés grâce à ces nouvelles infrastructures.

Cité dans le journal La Liberté, l’homme d’affaires fribourgeois Damien Piller, président de la société d’aviation Speedwings qui a financé une grande partie de la construction (27 millions de francs, sur une facture de 30 millions), considère que «tout commence aujourd’hui». Pour lui et sa compagnie, Payerne est important. «Nous allons étoffer nos services et axer nos prestations sur la rapidité. Les infrastructures de Payerne sont plus petites que celles de Genève. Nos clients gagneront du temps lors de leurs déplacements.»

Les porteurs de ce projet sont tous convaincus que l’aéroport contribuera au développement du parc technologique Aéropôle et de toute la région par un effet boule de neige.