Aller au contenu principal
En Valais, une demi-douzaine de projets pour lutter contre le gel sont en cours de réalisation. © DR

Le Valais trouve des solutions contre le gel

Après le gel dramatique de 2017, les vignerons valaisans testent un nouveau système d’arrosage à Vétroz. Quatre millions d’investissements prévus.

Le printemps 2017 avait été terrible pour la viticulture valaisanne: plus de 40% du vignoble touché, une perte de 50 millions de francs en production de raisin et 30% de récolte en moins. Face à l’adversité, les vignerons valaisans ont choisi de réagir: une demi-douzaine de projets pour lutter contre le gel sont en cours de réalisation pour plus de 20 millions d’investissements. La réalisation la plus vaste et la plus emblématique concerne la plaine du Botza à Vétroz, à quelques kilomètres de Sion.

Ce vignoble avait été pratiquement dévasté: 95% des 72 hectares touchés et près de 3 millions de perte de récolte. Pour éviter qu’une telle catastrophe ne se reproduise, les vignerons de Vétroz, avec l’appui de la municipalité locale, vont investir 4 millions de francs pour la construction d’une douzaine de puits et d’un réseau d’arrosage qui protégera ces vignes d’une surface équivalente à plus de 70 terrains de football. La lutte contre le gel par aspersion va réclamer quelque 3000 m3 d’eau par heure, pompés dans l’aquifère situé sous le vignoble.

La solution est écologique dans la mesure où l’eau est naturellement restituée au moment où les glaçons fondent. A titre de comparaison, une lutte avec des brûleurs réclamerait jusqu’à 30 000 chaufferettes… avec une pollution atmosphérique manifeste.

Inscription à notre Newsletter

The subscription service is currently unavailable. Please check again later.