Aller au contenu principal
Visilab, numéro un de l’optique helvétique, a racheté son concurrent direct McOptic. © DR

Rachats en cascade dans le secteur de l’optique

La vente de lunettes a connu un été caniculaire à la suite des rachats de deux acteurs importants du secteur, aux niveaux national et international.

Le numéro un helvétique Visilab a annoncé début août le rachat de son concurrent direct McOptic pour un montant non communiqué. Dans le même temps, le groupe néerlandais GrandVision, actionnaire majoritaire de Visilab avec 80% des actions en sa possession, a été racheté le 31 juillet dernier par son concurrent franco-italien EssilorLuxottica pour près de 8 milliards de francs.

Basé à Paris, ce groupe, déjà numéro un mondial, réalise un chiffre d’affaires de 17,6 milliards d’euros par an et possède des marques telles que Ray-Ban, Prada ou Chanel.

En Suisse, avec l’acquisition de McOptic, Visilab renforce sa place de numéro un national. «Actuellement, j’estime à 25% nos parts de marché en Suisse, indique Daniel Mori, président de Visilab, dans La Liberté, pour un chiffre d’affaires brut de 264 millions de francs». Avec l’arrivée de McOptic dans le groupe, cette part de marché devrait atteindre les 30% et le nombre d’employés passer de 965 à 1300. Elle permettra aussi à Visilab de se renforcer sur le segment bas à moyen de gamme, qui représente 75% du marché.