Aller au contenu principal
Avec 60 collaborateurs, Kugler Bimetal est une des PME les plus anciennes du canton de Genève. © Stéphanie Liphardt / RASCH

Kugler Bimetal est repris par Decalia à Genève

L’entreprise métallurgique est reprise par la société d’investissement Decalia Capital qui veut tripler le chiffre d’affaires pour atteindre 50 millions de francs.

C’est une industrie historique dont on avait un peu oublié l’existence qui refait surface à Genève à la rentrée. La PME Kugler Bimetal, qui allie l’acier et le bronze pour réaliser des pièces bimétalliques, a été rachetée par le fonds d’investissement genevois Decalia Capital. Celui-ci a repris l’entreprise à son actionnariat historique pour un montant non dévoilé, explique le magazine Bilan. Avec un chiffre d’affaires annuel avoisinant les 15 millions de francs, le mensuel économique estime toutefois aux alentours de 20 millions de francs le montant de la transaction.
Fondée en 1854, la fonderie est l’une des plus anciennes entreprises métallurgiques indépendantes. «Notre objectif est de poursuivre le développement de Kugler Bimetal, en Suisse et à l’international», explique Jean-Guillaume Benoît, associé de Decalia Capital avec Cédric Anthonioz. La PME de 60 collaborateurs a pour ambition d’atteindre d’ici quelques années les 50 millions de chiffre d’affaires.
Kugler Bimetal, qui a développé une nouvelle technologie de solutions antifrottement à base de bronze sans plomb, prévoit de développer ses marchés existants et de se positionner sur de nouveaux secteurs comme la pharma et l’agroalimentaire. Les secteurs couverts historiquement par la société sont l’aéronautique, l’hydraulique, l’énergie et également le secteur des transports – bateaux, trains, automobiles –, Rolls-Royce étant déjà adepte du spécialiste de la tribologie. La fonderie peut également se targuer de compter les grands donneurs d’ordre de l’aéronautique comme clients.

Inscription à notre Newsletter

The subscription service is currently unavailable. Please check again later.