Aller au contenu principal
Patrick Thévoz et Adrien Briod, cofondateurs de Flyability © Eddy Mottaz/ Le Temps

Flyability ouvre un bureau à Denver

Le concepteur de drones volant dans des terrains difficiles d’accès vient d’ouvrir une filiale américaine.

Flyability, classé numéro un par le Top 100 des start-up 2019, connaît une croissance tous azimuts. Le concepteur de drones volant dans des terrains difficiles d’accès vient d’ouvrir une filiale à Denver, une ville notamment choisie en raison de sa position géographique très centrale.

Ce premier bureau aux Etats-Unis permettra à Flyability d’offrir un support plus rapide à ses clients et partenaires américains dans un marché où elle connaît sa plus forte croissance – avec le Canada, ces deux pays représentent plus de la moitié du chiffre d’affaires de la société.

Les clients de la start-up basée à Paudex (VD) sont en majorité des industriels qui utilisent les drones de Flyabilty, baptisés Elios 2, pour inspecter des installations techniques comme des centrales nucléaires, des exploitations minières, des plateformes pétrolières ou encore des sites chimiques. La jeune pousse annonçait par ailleurs début janvier un partenariat avec Pix4D, à Prilly, qui conçoit des logiciels de traitement de transformation d’images aériennes.