Aller au contenu principal
Les trois cofondateurs de Lunaphore. © Dan Cermak/ Startup

Lunaphore lève 23 millions de francs

Le spin-off de l'EPFL va notamment investir dans son expansion commerciale aux Etats-Unis.

Lunaphore fait partie des start-up medtech les plus prometteuses de Suisse romande – elle a notamment été classée au deuxième rang du dernier TOP 100 Swiss Startup Award de Venturelab. Le spin-off de l’EPFL, fondé en 2014 par Ata Tuna Ciftlik, Diego Gabriel Dupouy et Déborah Heintze, annonce avoir finalisé son tour d’investissement de série C de 23 millions de francs.

A noter que ce tour de financement a été dirigé par la société japonaise d’investissements stratégiques PHC Holdings Corporation, une société internationale qui possède Epredia, un leader des solutions complètes pour le diagnostic de précision des cancers.

La jeune pousse vaudoise est active dans le développement d’appareils pour la recherche contre le cancer et les examens tissulaires. Elle prévoit d’utiliser ce financement pour investir dans l’expansion commerciale sur le marché américain, le renforcement de ses activités en Europe ainsi que dans la mise au point d’instruments de nouvelle génération.