Aller au contenu principal
Un million de mètres carrés de surface agricole sont à disposition pour des tests à large échelle. © DR

Fribourg développe son parc dans l’agroalimentaire

Le Swiss Campus for Agri and Food Innovation (AgriCo) dispose d’une capacité d’accueil importante pour une vingtaine de PME et cinq sites de production.

Le Swiss Campus for Agri and Food Innovation (AgriCo) se développe pas à pas à Saint-Aubin, dans la Broye fribourgeoise. Un million de mètres carrés de surface agricole sont à disposition pour des tests à large échelle, en plus de 150 000 mètres carrés de surface industrielle. AgriCo est dédié à l’agro­alimentaire et à la biomasse, avec de la recherche appliquée, mais pas seulement. «Nous disposons d’une capacité d’accueil conséquente pour une vingtaine de PME et cinq sites de production», mentionne Jerry Krattiger, directeur de la promotion économique du canton de Fribourg.

Actuellement, une dizaine d’entreprises occupent cet espace, présenté officiellement en octobre dernier. Parmi celles-ci, Alver, une jeune pousse soutenue par Innosuisse qui crée des pâtes véganes à base d’une microalgue. Autre projet, celui de la société canadienne Bee Vectoring Technology (BVT), dont la technologie vise à utiliser la pollinisation des abeilles pour protéger les cultures. Forbes l’a mentionnée comme l’une des cinq entreprises les plus prometteuses du monde. On y trouve encore des structures travaillant sur l’épandage grâce aux drones (Vertical Master) ou la recherche de solutions écologiques pour améliorer le rendement agricole de manière durable (Timac Agro).

Côté infrastructure, on ne peut pas encore parler de vivier, puisque le parc en est à ses prémices. Un financement de 4 millions de francs a été annoncé pour l’aménagement des bâtiments. A noter que, le 16 juin prochain, le conseiller fédéral Guy Parmelin sera présent sur le site lors de l’Agro Food Innovation Forum.