Aller au contenu principal
Christophe Rash, CEO de CNN Money Switzerland

Quel avenir pour CNN Money Switzerland?

Le média télévisuel doit faire face à des poursuites importantes provenant de plusieurs sociétés suisses. Le CEO Christophe Rasch reconnaît que la chaîne est durement impactée.

Lancée en janvier 2018 à grand renfort de médiatisation, la chaîne suisse CNN Money Switzerland vit des moments difficiles. Selon nos informations, le média télévisuel fait face à plusieurs poursuites provenant de sociétés suisses. Le montant total des demandes de créanciers dépasserait le million de francs selon un document officiel datant du mois de juin 2020 que nous avons pu consulter. CNN Money Switzerland ne confirme pas ce chiffre mais son CEO, Christophe Rasch, nous a néanmoins fait plusieurs déclarations. «Comme l’ensemble des médias, CNN Money Switzerland, société jeune et en plein développement qui n’est adossée à aucun groupe, est durement impactée par la crise du coronavirus, et connaît ce paradoxe douloureux de voir son audience nettement augmenter alors même que ses revenus ont fortement diminué depuis mars. Nous vivons la situation que connaît l’ensemble du secteur, avec des annulations et des reports de projets de nos partenaires commerciaux.»

Le CEO veut réagir

On le comprend donc aisément, la télévision financière subit de plein fouet la crise actuelle, à l'instar de tous les médias en Suisse. Le CEO se promet de réagir: «Par ailleurs, nous avons dû revoir nos processus de production en studio. Tout en honorant salaires et charges sociales, et en préservant nos emplois, nous connaissons des difficultés de trésorerie et travaillons d’arrache-pied à trouver des solutions durables, sans avoir bénéficié d’une quelconque aide fédérale. Nos équipes continuent de fournir une information de qualité, avec passion et professionnalisme.» Un discours volontariste qui pourra peut-être rassurer les créanciers actuels. Reste que la chaîne a doublement été pénalisée lors de la crise sanitaire puisque toutes ses demandes d'aides étatiques (en tant que média) ont été refusées, selon un connaisseur du dossier.

L'actionnaire est un family office

L'avenir de CNN Money Switzerland reste donc relativement incertain bien que la télévision ait rapidement trouvé sa place dans le paysage audiovisuel suisse. Dédié aux milieux d’affaires, à la finance et au lifestyle, le canal anglophone a établi son siège à Lausanne et dispose de bureaux à Zurich et à Gland où il est hébergé au Centre Media de La Côte. Le groupe emploie 27 collaborateurs dont 10 journalistes. 70% du capital de CNN Money Switzerland appartient au family office du groupe asiatique Sikder, le solde étant détenu par le management, nous a encore précisé la direction. Enfin, il est à noter que CNN International, qui appartient à Turner Broadcasting, n’est pas actionnaire du média économique mais qu'il est lié par un contrat de licence à long terme. Le partenariat concerne «la marque, les ressources, la technologie et le contenu».