Aller au contenu principal
La voiture électrique renforce la recherche dans la technologie des batteries et du stockage d’énergie. © istockphoto

Les dépôts de brevets pour batteries explosent

Entre 2005 et 2018, les dépôts de brevets liés aux batteries et autres technologies de stockage de l’électricité ont augmenté de 14% par an dans le monde.

Plus de 7000 brevets ont été déposés dans ce secteur en 2020, contre 1029 en 2000. Cette croissance est quatre fois supérieure à la moyenne de l’ensemble des domaines technologiques, révèle une étude menée conjointement par l’Office européen des brevets (OEB) et l’Agence internationale de l’énergie (AIE).

La mobilité électrique favorise en particulier le développement de nouvelles associations chimiques lithium-ion améliorant la puissance, la durabilité, la vitesse de charge/décharge et la recyclabilité. Les entreprises suisses ont déposé 232 brevets dans ce domaine entre 2000 et 2018 et Swatch Group est le plus dynamique avec 56 inventions protégées.

Mais la Suisse reste loin derrière les champions asiatiques. Le Japon, avec 2339 brevets déposés, et la Corée du Sud, avec 1230, dominent le classement mondial. L’Europe arrive 3e (1021), suivie de la Chine (876) et des Etats-Unis (817). Parmi les 25 premières entreprises les plus innovatrices, 13 sont japonaises, 4 allemandes, 2 coréennes et aucune n’est suisse.