Aller au contenu principal
La société de construction métallique n’a pas trouvé de terrain à Fribourg. © S. Schmutz

Pour se développer, Sottas doit s’exiler sur Vaud

Fleuron de l’industrie fribourgeoise avec 400 employés, la société de construction métallique Sottas, basée à Bulle, ne pourra pas étendre son activité dans le canton de Fribourg.

A la recherche de 20 000 m2 de terrain pour assurer son expansion, l’entreprise a été contrainte de se rabattre sur Denges, dans le canton de Vaud, où elle a racheté les actifs de l’entreprise spécialisée dans les façades vitrées Félix Construction. A cet emplacement, Sottas bénéficiera de 30 000 m2 avec un potentiel d’agrandissement supplémentaire. Nadil Solenghi, directeur de la société bulloise, a rappelé dans La Liberté qu’il regrettait «de ne pas être parvenu à trouver des terrains disponibles dans le canton de Fribourg».

Néanmoins, Denges présente aussi des avantages, comme sa proximité avec Lausanne, Genève et l’EPFL. Sottas a la vente en poupe, l’entreprise affiche un chiffre d’affaires de 100 millions de francs, en croissance régulière, et elle a engagé une centaine de personnes cette année.