Dès le 1er septembre, tous les clients romands d’Assura pourront bénéficier, sans contrainte, de la plateforme et des médecins de Soignez-moi.ch pour une consultation en ligne facturée 49 francs. Après une phase de test de six mois, ce service sera étendu à toute la Suisse.

Pour la start-up veveysanne fondée en 2018 et qui compte 15 000 patients traités à ce jour, la signature de ce contrat avec le troisième assureur maladie du pays représente un très joli coup. Elle étoffe ainsi son portefeuille théorique de clients de plus d’un million d’assurés. Comment la jeune pousse vaudoise a-t-elle réussi à s’imposer?

également interessant

«La direction d’Assura a été convaincue par notre système de consultation qui s’avère moins cher qu’une visite chez un généraliste, analyse Romain Boichat, COO de Soignez-moi.ch. Ceci, alors même que nos 19 médecins travaillent parallèlement dans leur propre cabinet de médecine générale. Le fait que nos protocoles ont été scientifiquement validés par l’Inselspital de Berne a également joué un rôle. Enfin, notre réseau de 180 pharmacies partenaires permet d’effectuer des examens simples comme une récolte urinaire ou un strepto-test, ce qui facilite la vie des assurés.»

Aujourd’hui, 12% des assurés suisses utilisent déjà la télémédecine, pourcentage appelé à se développer ces prochaines années.