Le géant du pneumatique Michelin se réorganise au niveau mondial, nous apprend La Liberté, et ce plan visant à alléger ses structures s’appelle Simply. Ces économies se répercutent jusque dans le canton de Fribourg, où une procédure de consultation vient de s’ouvrir auprès de 60 salariés du site à Granges-Paccot d’où sont gérés les services financiers pour l’ensemble du groupe.

Au terme de la procédure, une vingtaine de postes pourraient être transférés à Clermont-Ferrand, siège central du groupe, ou à Bucarest. Par contre, le site de Givisiez, dédié à la recherche et au développement, ne sera pas touché. Au contraire, il est même prévu de le développer, avec la création d’emplois à la clé.