Il ne faut pas l’appeler directrice, mais capitaine, ou plus exactement Moxy Captain. En septembre, la nouvelle chaîne hôtelière du groupe américain Marriott International a ouvert ses portes. Et pour diriger cet hôtel de 143 chambres sis dans le quartier de Champsec, Marcia Gomez Pina, 24 ans (photo). Plutôt inédit dans une branche où les dirigeants sont majoritairement des hommes!

«Je suis la seule femme à la tête d’un hôtel à Sion», relève la jeune femme, qui a fait ses armes à l’hôtel Ibis de la ville valaisanne et qui gère désormais 17 employés. Sophos Hotels, la société qui gère l’hôtel franchisé Moxy Sion, a choisi de miser sur les compétences d’une dirigeante qui connaît bien la ville, puisqu’elle y a grandi, et dont l’âge correspond à la cible de la clientèle visée par la chaîne: les millennials.

également interessant

Décor stylé et «instagrammable», petits prix (de 110 francs la chambre double à 200 francs la chambre familiale), environnement ludique (il y a des jeux dans les chambres ainsi que dans les espaces communs), la formule cartonne, auprès des jeunes et des moins jeunes, du reste. «Je suis surprise par le succès et le taux d’occupation des chambres à une période traditionnellement creuse pour les hôtels», confie Marcia Gomez Pina.

Un succès également mondial puisque, ces derniers mois, des hôtels Moxy ne cessent de s’ouvrir dans le monde entier. En Suisse, c’est le quatrième établissement, après Lausanne, Berne et Rapperswil. Outre son rapport qualité-prix très abordable, la chaîne Moxy se distingue par une gestion des coûts très serrée. Exemples: les chambres sont petites (17 m2 en moyenne), sans superflu, et le bar, qui fait office de réception, est self-service.