Son inventeur
Klaus Maertens, docteur en médecine

Klaus Maertens.

Après une blessure de ski à la fin des années 1940, Klaus Maertens, médecin dans l’armée allemande durant la Seconde Guerre mondiale, invente avec son ami ingénieur Herbert Funk une chaussure révolutionnaire à visée orthopédique visant à faciliter la marche après un accident. La nouveauté réside dans le procédé de soudure à chaud qui permet de créer une cavité à l’intérieur de la semelle, soit un coussin d’air. Un brevet est déposé et ces chaussures connaissent un succès fulgurant, principalement auprès des sexagénaires ayant des problèmes de pieds.

également interessant
 
 
 
 
 
 

Son envol
Licence exclusive pour Bill Griggs

A la fin des années 1950, la marque compte plus de 200 modèles, vendus dans toute l’Europe. En 1959, le fabricant anglais Bill Griggs, spécialisé dans la chaussure utilitaire, obtient la licence exclusive et décide d’angliciser le nom en Dr. Martens. Le 1er avril 1960, le premier modèle de boots Dr. Martens, la mythique 1460, voit le jour. Tous les matériaux sont traités pour résister aux huiles, graisses, hydrocarbures, produits alcalins et acides.

Son entrée sur scène
Milieux contestataires et musicaux en tête

Des boots adoptés par les punks.

Portées à l’origine par les ouvriers, les postiers et les policiers en raison de leur confort, les Dr. Martens sont rapidement adoptées par les mouvements contestataires punks et skinheads en plein essor dans les années 1970 et 1980. Des groupes de rock comme The Who, The Clash ou Red Hot Chili Peppers montent sur scène avec leurs boots en cuir estampillées Dr. Martens.

Sa part féminine
Les eighties: les femmes s’y mettent

Il faudra attendre le début des années 1980 pour que les femmes s’intéressent vraiment à la marque. La mode féminine va adopter ces chaussures anticonformistes qui vont devenir un véritable symbole de la libération de la mode féminine qui n’a plus peur de mélanger les styles. A tel point que les femmes représentent la moitié des ventes dans les années 1990.

Sa production
De l’Angleterre au Vietnam

L’usine de Wollaston. 

Jusqu’en 2003, la totalité des modèles Dr. Martens était fabriquée en Angleterre dans l’usine de Wollaston, entre Birmingham et Londres. Puis la production a été délocalisée en Chine et en Thaïlande, et ensuite au Vietnam et en Indonésie. Seules 1000 paires par semaine, la ligne Made in England, sont encore produites dans l’usine d’origine. Depuis 2008, la marque s’engage pour une mode écoresponsable: ses modèles phares sont désormais 100% en cuir végane.

Sa personnalisation
De Paul Smith à Kate Moss

Viviane Westwood.

En 2000, pour les 40 ans de la marque, Dr. Martens s’associe à des créateurs du monde entier – Vivienne Westwood (photo), Paul Smith ou Jean Paul Gaultier pour ne citer qu’eux – pour la réalisation de pièces uniques personnalisées. En 2006, la marque va encore plus loin en créant des modèles 1460 personnalisés à l’effigie de stars qui symbolisent l’esprit Dr. Martens, parmi lesquelles Johnny Depp, John Galliano, Scarlett Johansson et Kate Moss.