Les musiciens du Système national d'orchestres pour la jeunesse du Venezuela, issus de tout le pays, se sont réunis dans la cour de l'Académie militaire du Venezuela à Caracas, alors que la nuit tombait sur la capitale.

Surnommé "El Sistema", ce programme public, fondé en 1975 par le défunt maestro José Antonio Abreu pour rendre l'éducation musicale accessible à des milliers d'enfants issus de classes populaires, a été reproduit dans des dizaines de pays. Il est notamment le berceau de Gustavo Dudamel, directeur musical de l'Opéra de Paris et de l'Orchestre philharmonique de Los Angeles.

également interessant

L'oeuvre de Piotr Ilitch Tchaïkovski, composée en 1876 comme un hymne destiné à inspirer les soldats russes et serbes lors de la guerre contre la Turquie, a été le troisième des huit morceaux joués lors du concert.

Record actuel de 8097 musiciens

Andrés David Ascanio, 34 ans, a dirigé la pièce musicale de 12 minutes. "Si une corde se casse, ne vous arrêtez pas. Si vous perdez la partition, continuez de mémoire, mais ne vous arrêtez pas", a demandé le maestro avant la fin de la répétition pour éviter de mettre le record en danger.

L'événement n'a compté que sur un public restreint, parmi lequel se trouvaient quelques dignitaires, dont la vice-présidente du Venezuela Delcy Rodriguez, et 260 examinateurs du cabinet KPMG, chargés de vérifier le respect des règles pour obtenir le record.

Guinness annoncera dans les dix prochains jours si le Venezuela possède le plus grand orchestre du monde. Le record actuel a été établi en 2019 à Saint-Pétersbourg, en Russie, par un orchestre de 8097 musiciens.

"El Sistema" avait déjà rassemblé plus de 10'000 musiciens pour rendre hommage au maestro Abreu lorsqu'il est décédé. Mais il avait été impossible de certifier un record en raison des délais et de la documentation demandés par Guinness.