"Le conseil d'administration" de la banque "a accepté de lancer une OPA volontaire" sur les parts "qu'il ne détient pas de Garanti BBVA", "au prix de 12,20 livres turques par action", a indiqué le groupe bancaire dans un communiqué.

Dans le cas où tous les actionnaires de Garanti BBVA vendraient leurs actions, le "montant total maximum" que la banque déboursera est "25,697 milliards de livres turques" soit "2,249 milliards d'euros", selon le communiqué.

également interessant

D'après le groupe, qui entend clôturer l'opération au premier trimestre 2022, cette offre n'est cependant "pas conditionnelle". "BBVA acceptera n'importe quel niveau de participation", précise ainsi le groupe.

Cette opération survient alors que l'économie turque traverse une zone de turbulences, marquée par une chute de la monnaie turque face au dollar sur fond d'inquiétudes des marchés quant à l'indépendance de la banque centrale turque.

"Malgré cette volatilité à court terme, le potentiel de croissance de l'économie" turque, ses "liens commerciaux avec l'Europe et son faible statut bancaire contribuent à l'attractivité à long terme de ce marché", estime néanmoins BBVA.

L'opération - soumise au feu vert préalable des autorités de marché - est ainsi susceptible d'"augmenter le bénéfice par action de BBVA de 13,7% en 2022", précise ainsi la deuxième banque espagnole.

BBVA, présente en Turquie mais aussi au Mexique, en Amérique du Sud et aux Etats-Unis, a engrangé au troisième trimestre un bénéfice net de 1,4 milliard d'euros, près de deux fois supérieur à celui du trimestre précédent.