"Samedi, entre 300 et 400 personnes se trouvaient sur place, écoutant de la musique à haut volume", indique lundi la police cantonale dans un communiqué. Celle-ci est intervenue, à la demande de la commune, à l'issue de l'ultimatum, précise à Keystone-ATS une porte-parole des forces de l'ordre.

La police cantonale a procédé à l’identification ainsi qu’à l’expulsion des participants qui n'étaient pas encore partis. Une plainte pénale a été déposée par la commune de Loèche pour dommages à la propriété. Les personnes en infraction seront dénoncées auprès de l’autorité compétente.

également interessant

"A notre connaissance, c'est le deuxième rassemblement du genre en Valais cette année", relève encore la porte-parole. Une rave party avait eu lieu début août à Arbaz.