La Poste a annoncé en septembre que les anciens employés désormais à la retraite ne recevraient plus ce bon. Près de 300 personnes ont manifesté devant le siège principal de La Poste à Berne lors de la remise de la pétition. Le président de l'USS, Pierre-Yves Maillard, a qualifié la décision de La Poste de "mesquine".

Le Vaudois, présent sur place, considère que La Poste doit revenir sur sa décision. La Poste manque de respect pour les prestations de son personnel, a ajouté Thomas Burger, président du GI Retraités au syndicat syndicom.

également interessant

Sur les 5000 signatures remises, 4000 ont été récoltées par Syndicom et 1000 par le syndicat Transfair, qui avait déjà remis ses signatures mardi dernier.

La direction de La Poste va examiner la pétition et y répondre, a indiqué le porte-parole de La Poste Erich Goetschi. Compte tenu de l'évolution des conditions du marché et dans l'intérêt des employés actuels et futurs, le budget consacré à de tels avantages à La Poste doit être réduit, a-t-il poursuivi.

Environ 20'000 employés retraités recevaient jusqu'à présent ce bon. Cette mesure permettra à La Poste d'économiser 3,5 millions de francs par an. Elle souhaite à l'avenir encourager davantage de rencontres régionales des retraités et payer les repas lors de telles rencontres.