Ce protocole complète la convention de 2011 relative à la reconnaissance réciproque des poinçons officiels apposés sur les ouvrages en métaux précieux de l'industrie horlogère, indique le Département fédéral des finances (DFF) dans un communiqué. Les marchandises en question ne devront ainsi pas faire l'objet d'un marquage supplémentaire lors de leur importation en Russie.

Lors de leurs entretiens, les deux ministres ont également convenu d'ouvrir rapidement des négociations sur une éventuelle révision de la convention de double imposition qui lie les deux pays. Cette révision est sollicitée par la Fédération de Russie.

également interessant

Les échanges commerciaux entre les deux pays s'élèvent à 4,1 milliards de francs. Moscou est le neuvième investisseur étranger en Suisse, avec 16,6 milliards de francs. Les investissements helvétiques en Russie atteignent pour leur part 28,9 milliards de francs, précise le DFF.