Dès samedi, l’entier de l’horaire habituel sera assuré sur la ligne Lausanne - Genève, y compris en trafic régional, ont annoncé jeudi les CFF. Les travaux s'effectuent désormais parallèlement au trafic, à l'aide de deux équipes de dix personnes qui se relaient.

Après l'affaissement survenu en début de soirée le 9 novembre, le sous-sol sous le remblai ferroviaire a dû être durablement stabilisé avant que les trains puissent circuler normalement. Une première série de forages et d'injections de ciment a débuté la semaine du 15 novembre côté Jura, puis côté Lac durant la semaine du 22 novembre.

également interessant

Ces opérations ont permis d’élever peu à peu les vitesses des trains et d’augmenter la capacité de la ligne. Les trains ont ainsi circulé à 20 km/h, puis à 50 km/h sur la zone endommagée.

Un trou sous les voies

Pour mémoire, après la découverte d'un "trou" près des voies, le trafic avait dû être complètement interrompu pendant deux jours et demi, avant de reprendre de manière limitée. L'accident est lié au chantier voisin en cours de la société privée Energie 360°. Celle-ci effectuait des travaux pour le percement d'une canalisation dix mètres sous les voies pour un projet de réseau d'énergie thermique.