Les Transports publics fribourgeois (TPF), les CFF et l’Etat de Fribourg ont marqué l'événement mercredi à Romont (FR). Serge Collaud, directeur des TPF, Vincent Ducrot, directeur général des CFF, et Jean-François Steiert, président du Conseil d'Etat fribourgeois, en charge du dossier, avaient fait le déplacement.

La première ligne du RER Fribourg/Freiburg, le RegioExpress (Berne-)Fribourg-Bulle a officiellement été mise en service au changement d’horaire du 11 décembre 2011, ont rappelé les intervenants. L'offre se concrétisait ainsi quasiment deux ans jour pour jour après la décision de principe du gouvernement fribourgeois.

également interessant
 
 
 
 
 
 

Bouleversements

Le lancement du RER a bouleversé tout le système des transports publics du canton. Depuis, les relations directes entre les principales agglomérations ne se font plus en bus, mais par le train RegioExpress via Romont. Ainsi, la ligne directe de bus Fribourg-Bulle, qui a emprunté l'A12 durant 30 ans, a été abandonnée.

Le basculement s'est accompagné d'un changement profond d'habitudes de mobilité, a noté Vincent Ducrot, ancien patron des TPF. Le rapprochement entre TPF et CFF a permis d'intégrer le chef-lieu gruérien au réseau ferré national, signifiant aussi la jonction historique des réseaux ferroviaires du sud et du nord du canton.

En 10 ans, l'offre s’est développée. La création de nouvelles haltes ferroviaires et d’importants travaux d’infrastructure a assuré une hausse des cadences à 30 minutes sur le réseau ainsi que l'extension des horaires le soir et les week-ends. Depuis son lancement, le RER a transporté près de 78,6 millions de voyageurs.

Essor en marche

Pour les amateurs de chiffres, il apparaît que 24’076 personnes se déplacent en train en moyenne quotidienne, selon les TPF. Le réseau du RER fribourgeois s'étend sur 277 kilomètres et dessert 54 gares. Pas moins de 431 trains sont mis en route journellement en semaine.

Et le RER poursuivra son essor avec le changement d'horaire du 12 décembre. L’exploitation de la ligne S40 Romont-Fribourg sera reprise par les TPF, y compris une flotte de onze rames de trains "Domino" qui intégrera le parc de véhicules de l’entreprise.

Les lignes S20 et S21 relieront Romont, Fribourg, Morat, Anet (BE) et Neuchâtel. La gare de Guin, dans le district de la Singine, sera desservie chaque 30 minutes par les trains RegioExpress. Dès lors, un train reliera Guin et Fribourg toutes les 15 minutes.

Au sud du canton, la cadence 30 minutes sera introduite entre Bulle et Gruyères et entre Bulle et Broc-Village dès décembre 2022. A partir de 2023, le RegioExpress (Berne-)Fribourg-Bulle sera prolongé jusqu’à Broc-Fabrique, à proximité du site de production des chocolats Cailler (Nestlé).