En attendant l'arrivée probable de M. Lehmann, le vice-président Thomas Schmuckli va faire le lien, en chapeautant le conseil d'administration à titre intérimaire, à condition que les actionnaires approuvent ce choix le printemps prochain, indique mercredi le groupe saint-gallois.

Le départ de Doris Russi Schurter est lié à des raisons personnelles, le communiqué évoquant "un coup du sort" intervenu dans sa famille l'été dernier. La responsable siège au conseil d'administration de Helvetia depuis 2008 et a occupé la fonction de vice-présidente, avant d'être élue à la présidence en 2018.

également interessant

Au cours de son mandat, l'assureur saint-gallois a notamment acquis l'espagnol Caser, selon les indications fournies par Helvetia.

Le successeur désigné de Doris Russi Schurter provient de la grande banque Credit Suisse, où il siège au conseil d'administration et préside le comité du risque de l'organe de surveillance. Au cours de sa carrière, ce Suisse de 62 ans a également été administrateur et directeur opérationnel du numéro un bancaire helvétique UBS et membre du comité exécutif de l'assureur Zurich.

Le conseil d'administration de Helvetia devra composer avec un autre départ, celui de Christoph Lechner, atteint par la limite des mandats. Agé de 52 ans, Luigi Lubelli - ancien responsable auprès du géant italien Assicurazioni Generali - sera proposé à l'élection lors de la prochaine assemblée. Cette nomination est qualifiée de "hommage" à l'importance des activités européennes.