La première économie européenne a exporté en octobre pour 121,3 milliards d'euros (126,5 milliards de francs) de biens, en données corrigées des variations saisonnières.

Dans l'ensemble, les exportations allemandes progressent de 8,1% sur un an, par rapport à octobre 2020, en données brutes.

Elles repassent au-dessus de leur niveau d'avant la crise sanitaire, se situant 3,8 % au-dessus de leur niveau de février 2020.

également interessant

Dans le détail, les exportations vers les pays de l'Union Européenne ont grimpé de 11,6%, et de 4,1% vers les pays tiers.

La Chine, partenaire commercial privilégié du pays, a acheté pour 9,4 milliards d'euros de marchandises venant d'Allemagne, en hausse de 8,5%.

Cette hausse des exportations intervient après deux mois de baisse, en août et septembre, qui avaient mis fin à une hausse continue depuis avril 2020, et la première vague de coronavirus, qui avait bouleversé le commerce international.

Cette chute s'expliquait par les difficultés actuelles de l'industrie manufacturières, pilier du modèle exportateur allemand.

Le secteur est en effet plombé depuis plusieurs mois par des pénuries mondiales de certaines matières premières -- notamment bois, plastiques, acier -- et composants électroniques, qui freinent son activité.

Mais l'industrie semble peu à peu surmonter ces difficultés.

En octobre, la production manufacturière a ainsi bondit dans le pays, en hausse de 2,8%, selon des données publiées mardi.

Et l'automobile, plus important secteur de l'industrie allemande, a vu sa production progresser de 12,6% sur un mois.