La construction des abattoirs a été réalisée entre 1905 et 1906 par l'architecte communal Robert Belli sur les plans d'un spécialiste du domaine, G. Uhlmann de Mannheim (D). "Ce complexe industriel pavillonnaire est organisé sur une base géométrique exploitant les effets de la perspective et lui conférant un caractère monumental", a indiqué jeudi le canton.

Actuellement, les anciens abattoirs sont utilisés de façon éphémère par exemple pour des événements culturels. Le salon des branches annexes de l'horlogerie, le Technical Watchmaker show, y a aussi tenu sa 2e édition, avant l'arrivée de la pandémie.

également interessant
 
 
 
 
 
 

La Ville de La Chaux-de-Fonds veut poursuivre la réfection de ses anciens abattoirs. Le 28 octobre, le Conseil général a accepté un crédit de 5,5 millions de francs pour la deuxième phase de réhabilitation. Cet investissement inclut un centre de congrès polyvalent et une centrale solaire.