Vers 10H10 GMT (11H10 HEC), la monnaie turque prenait 5,4% à 12,65 livres pour un dollar. La veille, elle avait atteint son plus bas historique à 18,36 livres avant de vigoureusement rebondir. Si elle regagne 45% par rapport à ce record, elle reste en baisse de plus de 40% sur un an.

Par rapport au franc, la devise turque s'échangeait mardi à 0,0558 franc pour une livre. En début d'année, la paire de devises évoluait encore à 0,1189 franc pour une livre, une chute de 53%.

également interessant

Recep Tayyip Erdogan a annoncé une série de mesures complexes pour venir au secours de la monnaie nationale.

Risque de retour en arrière

"La majorité des gains de la livre turque sont attribuables à l'assouplissement du contrôle des capitaux, une menace qui pesait énormément sur la devise", estime Ipek Ozkardeskaya, analyste chez Swissquote.

Cependant, le président turc n'a pas non plus renoncé à son soutien pour une politique monétaire de baisse des taux malgré l'inflation très élevée (21% sur un an selon les derniers chiffres officiels).

"L'inflation va inévitablement grimper à des niveaux entre 25 et 30% dans les prochains mois et la banque va garder ses taux bas. Le marché ne va pas tolérer cela très longtemps et le vent pourrait à nouveau tourner pour la livre", commente Mme Ozkardeskaya.