Les exportations horlogères, qui ont continué de croître à l'image des mois précédents, se sont inscrites à 2,17 milliards de francs, a indiqué la Fédération de l'industrie horlogère (FH) mardi.

Les Etats-Unis et la Chine ont en particulier contribué à cette performance.

En comparaison annuelle, il s'agit d'une hausse de 11,9% et d'une avancée de 8,6% par rapport à 2019, relève un communiqué.

"Malgré d'importantes disparités, la croissance a continué de s'accélérer ces derniers mois, confirmant une nouvelle fois la reprise que connaît la branche", indique la FH.

également interessant

De janvier à novembre, les envois à l'étranger de l'industrie des montres ont pris 2,1% sur deux ans à 20,4 milliards de francs.

Les montres de luxe recherchées

Les Etats-Unis (+21,8% sur deux ans), la Chine (+34,7%) et le Royaume-Uni (+33,1%), qui sont respectivement premier, deuxième et quatrième marché d'exportation, ont soutenu les résultats du mois de novembre. La France (+38,1%) et les Emirats-Arabes Unis (+56,5%) se sont également distingués.

En revanche, Hong Kong (-4,6%), le Japon (-7,0%), Singapour (-16,8%) et l'Italie (-11,9%) ont ralenti.

Au niveau des prix, seules les montres dont le prix d'exportation est de 3000 francs et plus ont connu une amélioration (+16%) au niveau du chiffre d'affaires et des volumes (+12,5%).