Aller au contenu principal

Exploiter les données, ce nouveau pétrole

La start-up Brain-it a mis sur pied une «usine de données» qui permet aux PME d’analyser leurs informations internes et externes afin de générer des indicateurs plus performants. A la clé, une meilleure aide à la décision.

C’est le saint graal de la révolution numérique. Depuis l’apparition du big data au tournant des années 2010, les chefs d’entreprise sont aujourd’hui devenus dépendants des données produites notamment par les objets connectés et les capteurs. Les PME produisent beaucoup de données, mais, dans les faits, seulement une poignée d’entre elles parvient de l’étape de la collecte à celle de l’exploitation.

Car tout l’enjeu réside dans la capacité de ces entreprises à donner du sens à cette mine d’or d’informations. La raison? L’exploitation des données produit de la valeur, donc un retour sur investissement ainsi qu’une aide à la décision.

Secteur de l’énergie

Si les entreprises sont aujourd’hui démunies, c’est parce qu’elles n’ont ni le temps ni les compétences d’intégrer les solutions existantes dans leur système d’information. Et donc, de tirer pleinement profit de cette révolution numérique. Depuis le mois de mars 2018, elles peuvent compter sur le soutien de Brain-it. La start-up neuchâteloise a mis sur pied un compilateur de données permettant aux entreprises de mieux comprendre leur environnement afin de prendre les décisions stratégiques adéquates, plus rapidement et sur le long terme. Mais comment? La plateforme de Brain-it intègre de bout en bout toutes les données collectées par les systèmes de l’entreprise. Ces informations sont mises en relation en temps réel pour leur donner du sens.

Cette solution fonctionne comme une «usine de données», capable d’aller s’interconnecter avec n’importe quelle source d’information interne (ERP, ventes, production, actifs financiers) et externe de l’entreprise (capteurs divers) pour les intégrer à des données prédictives: «Beaucoup d’entreprises manquent de données contextuelles. Notre objectif est de fournir la bonne information à la bonne personne, au bon endroit et au bon moment», explique Yann-Amaël Aubert, cofondateur de Brain-it. Nous ne faisons pas juste de la donnée. Nous nous immergeons dans le processus interne de l’entreprise pour lui donner du sens.»

Brain-it est principalement active dans le secteur de l’énergie. «Dans le cas d’une entreprise industrielle, notre solution lui permet de connecter d’anciennes machines pour en faire un suivi comme elle le ferait avec des machines dernier cri, explique Yann-Amaël Aubert. Elle peut ensuite connaître en temps réel les informations de température, de niveau, de pression, le CO2 présent dans l’environnement dans lequel la machine se trouve. Ces données contextualisées lui permettent d’économiser le temps d’une personne chargée de relever manuellement tous ces compteurs.»

Anticiper les besoins

Vitogaz, Avia et l’entreprise JAG, spécialisée dans la technique de procédés d’automation industriels, utilisent d’ores et déjà les solutions prédictives de Brain-it: «Elles leur ont permis de déployer de manière massive de nouvelles technologies de capteurs de télémétrie sur des systèmes de mazout et de gaz, souligne Yann-Amaël Aubert. Ces entreprises sont donc désormais capables de simuler leurs besoins présents et futurs de consommation d’énergie. Ces informations leur permettent d’améliorer leur chaîne logistique. Elles appellent désormais leurs clients au bon moment, car elles ont la capacité d’anticiper leurs besoins. Cela fluidifie et optimise les tournées de distribution.»

Aujourd’hui, Brain-it est bien résolue à grandir. La start-up neuchâteloise entre dans la phase d’industrialisation de ses solutions afin de répondre à la demande des entreprises suisses. Ces dernières ont bien compris que la donnée était le nouveau pétrole. Si elles veulent survivre à l’ère numérique, elles sont aujourd’hui contraintes de les maîtriser pour leur donner du sens.

 

Exergue:

«Notre objectif est de fournir la bonne information à la bonne personne, au bon endroit et au bon moment.»
Yann-Amaël Aubert Cofondateur de Brain-it

Légende: