Aller au contenu principal
La mort du général iranien Soleimani, tué par un drone américain, a entraîné plusieurs jours de tensions extrêmes entre les deux pays ennemis. © A.Halabisaz/Keystone

Les tensions font flamber l’or. Faut-il investir?

A la suite des passes d’armes entre les Etats-Unis et l’Iran, le prix du métal précieux a grimpé autant que celui du pétrole. Comment investir dans cette valeur refuge? Nos conseils.

Rarement un conflit géopolitique mondial n’aura autant fait réagir les investisseurs dans le domaine des placements dits alternatifs. Et si les tensions vécues entre les Etats-Unis et l’Iran ont logiquement fait flamber le prix du pétrole, l’or a suivi avec une hausse quasi parallèle à celle du carburant depuis le début du conflit international (voir infographie). Considéré comme une valeur refuge dans ce cas, l’or devient dès lors un investissement privilégié pour les individus qui veulent placer leur pécule, la loi suisse étant particulièrement avantageuse à ce sujet.

Mais comment procéder? Acheter tout simplement des lingots et les mettre dans un coffre-fort? Miser sur les marchés ou les fonds financiers spécialisés? De nouveaux vecteurs de placements font leur apparition, plus ou moins risqués, ainsi que nous l’expliquent plusieurs experts et conseillers.

L’or et le conflit actuel, quel avenir?

A la mi-janvier, les conflits entre les Etats-Unis et l’Iran ont fait craindre le pire. Est-il alors raisonnable de miser encore sur l’or, qui a passablement renchéri? Les passes d’armes entre les deux pays et leurs retombées sur l’or sont analysées à moyen terme par Sophie Chardon, stratège senior chez Lombard Odier. «Les tensions entre les Etats-Unis et l’Iran se sont intensifiées. Toutefois, nous ne prévoyons pas d’extension du conflit et la confrontation devrait rester limitée à la région, estime l’analyste. L’or reste donc l’instrument de couverture le plus efficace pour prémunir les portefeuilles contre l’incertitude géopolitique et il bénéficie logiquement de l’environnement actuel.»

Sophie Chardonm stratège senior chez Lombard Odier © DR

Aujourd’hui, au vu du contexte de taux négatifs en zone euro et en Suisse, qui limite la capacité de couverture des obligations gouvernementales de ces économies, l’or représente une meilleure protection et son cours devrait rester soutenu aux niveaux actuels. «Sa capacité de bonne couverture est soulignée par la hausse de notre exposition à l’or mise en place en janvier 2019, à 3% pour tous les profils», confirme Sophie Chardon.

Pourquoi miser sur les métaux précieux?

On parle beaucoup de l’or car il fait rêver et sert de référent dans le domaine des métaux précieux. Mais l’argent et le platine, par exemple, sont aussi considérés comme des valeurs refuges. En d’autres termes, il existe de multiples bonnes raisons d’investir dans des métaux précieux et le profil de la clientèle est connu en Suisse. «Les investisseurs qui ont particulièrement tendance à miser sur des métaux précieux physiques comme les lingots d’or et d’argent sont souvent ceux qui craignent que le marché des actions ne s’effondre. De plus, ceux-ci spéculent souvent sur une hausse des prix puisque l’or, l’argent ou le platine n’existent pas en quantité illimitée, ces matières premières se tarissent lorsque la demande croît, ce qui tire les prix vers le haut», résume un expert de PostFinance.

Leur achat demeure donc en effet une possibilité de placement visant à diversifier son portefeuille et à se couvrir contre les risques d’inflation. De plus, et cela s’avère rassurant, les métaux précieux ne sont pas réservés aux investisseurs privés. Des institutions telles que le Fonds monétaire international (FMI), la Banque nationale suisse ou la Réserve fédérale des Etats-Unis misent elles aussi sur des réserves d’or comme placement financier imperméable à la crise. D’ailleurs, les Etats-Unis disposent des plus importantes réserves d’or au monde à l’heure actuelle.

Comment acheter de l’or?

A l’opposé des pays qui restreignent la détention d’or, voire qui l’interdisent, la Suisse dispose de lois sur la propriété qui sont avantageuses concernant l’or. «Selon la loi suisse, les lingots d’or sont mis sur pied d’égalité avec les monnaies, ce qui signifie que l’or n’est soumis ni à des droits de douane, ni à la taxe sur la valeur ajoutée. Les banques suisses et les négociants en or offrent de nombreuses possibilités afin de répondre aux besoins variés des investisseurs», détaille Benjamin Manz, de Moneyland.ch.

Comment procéder pour réussir un achat intelligent? «Si, en achetant de l’or, vous ambitionnez avant tout de réaliser un gain, vous devriez, hormis l’achat d’or physique, prendre aussi en considération d’autres instruments de placement alternatifs. Ainsi, les fonds indiciels Exchange Traded Funds (ETF) sont des instruments qui permettent de participer à l’évolution du cours de l’or. Avec les ETF, certains frais s’appliquent. En revanche, vous profitez d’un marché liquide. Pour l’achat et la vente d’ETF sur l’or, vous devriez le plus possible recourir à des courtiers en ligne bon marché», conseille le professionnel de Moneyland.ch. Les fonds en or, en outre, couvrent souvent une partie de la fortune en lingots d’or, complétée avec des titres ayant un lien avec l’or, le platine, l’argent ou le palladium, dont des actions de mines d’or, par exemple.

Où entreposer son or?

Lorsque vous souhaitez acheter de l’or sous forme physique, il vaut la peine, pour des raisons de sécurité, d’acquérir ou de louer un coffre équipé de manière sûre. Certaines sociétés commerciales proposent, moyennant paiement de frais, de transporter l’or acheté vers un coffre qui vous appartient ou que vous avez loué. Et si vous entreposez l’or directement auprès de la banque ou de la société commerciale à qui vous l’avez acheté, vous faites l’économie du transport.

L’or reste l’instrument de couverture le plus efficace contre l’incertitude.

Martin Demierre, CEO de la société genevoise spécialisée dans la vente d’or Euporos, explique le processus. «Les actifs des clients sont stockés hors du système bancaire, chez Loomis en Suisse, dans une chambre forte construite à l’intérieur d’un bâtiment de haute sécurité, protégé par des gardiens armés et physiquement présents. C’est donc bien mieux qu’un simple coffre-fort sous alarme et télésurveillance!» En l’occurrence, toutes les commandes en stockage sont intégralement stockées physiquement. De plus, le numéro de série de chaque lingot acquis est attribué individuellement au propriétaire. Chacun des déposants possède alors des lingots alloués nominativement à lui seul. «A tout moment, nos déposants peuvent venir retirer leurs lingots, se les faire expédier ou bien nous les revendre.»

Comparer les prix des négociants

«Malheureusement, il existe aussi des moutons noirs parmi les négociants en or qui cherchent à vous berner avec de l’or falsifié. Il est généralement recommandé de ne pas acheter de l’or via internet étant donné que de nombreux escrocs fourmillent sur le réseau. Le conseil est le même si vous souhaitez acheter de l’or auprès d’une personne privée», prévient Benjamin Manz de Moneyland.ch.

Il faut néanmoins savoir que la règle de base veut que quelqu’un qui acquiert de grandes quantités d’or d’un seul coup paie moins que s’il avait acheté le même volume de métal précieux sous forme de nombreuses pièces d’or ou de petits lingots.

Attention aux risques!

Thomas Pentsy, analyste marchés et produits à la Banque Migros, dispense un dernier conseil sous la forme d’un «warning». «L’or n’est pas un placement sans risque, car son prix peut fluctuer considérablement par moments. Il est surtout déterminé par la demande du marché de l’industrie des bijoux et du secteur de l’investissement. En outre, comme le métal jaune est négocié sur les marchés internationaux en dollars, son prix est influencé par l’évolution du billet vert. Depuis le changement de millénaire, l’or a certes massivement renchéri, mais dans une perspective à long terme, son prix n’a guère évolué pendant de longues périodes ou a parfois fortement chuté. Les investisseurs qui, depuis 1990, ont misé sur les valeurs standard sur les marchés des actions américains s’en sont finalement mieux tirés avec des actions et ce, en dépit de deux krachs boursiers dévastateurs.»


Or et pétrole en hausse

Le cours de l’or a gagné plus de 10% depuis décembre, puis à la suite des tensions entre les Etats-Unis et l’Iran. Le cours du pétrole a suivi une hausse quasi similaire. Selon les analystes, l’or a servi de valeur refuge pour les investisseurs qui pourraient garder cette logique de placement en 2020 face aux taux négatifs et aux incertitudes.

10% environ: la hausse du prix de l’or depuis décembre 2019. © DR