Aller au contenu principal
Patrick Boner est un spécialiste de la gestion des caisses de retraite. © DR

Et si on profitait d’une retraite à petits prix?

Lancée à Nyon, la plateforme M4L (More for Less) est exclusivement dédiée aux retraités et leur fournit des avantages exclusifs, tels que des rabais allant jusqu’à 55% sur de nombreux services et marques.

Les bonnes nouvelles ne sont pas légion pour les retraités et futurs retraités. En voici une: le Nyonnais Patrick Boner, un entrepreneur actif dans la gestion des caisses de retraite depuis plus de trente ans, a lancé il y a quelques mois sa société, la bien nommée More for Less (M4L). «Ce système a été conçu pour maintenir le pouvoir d’achat des retraités, et autres pensionnés, qui ont vu fondre leurs rentes», explique-t-il. Il est vrai que les prévisions chiffrées des retraites des Suisses provoquent des sueurs froides et que de nombreuses personnes risquent de voir leur pouvoir d’achat sacrément érodé dès la fin de leur vie professionnelle.

M4L est donc une plateforme sur internet qui permet aux membres inscrits d’obtenir des rabais importants auprès d’entreprises fournissant des services et de commerçants en tout genre. La cotisation annuelle est de 120 francs et donne droit à la réception d’une carte de crédit ou de prépaiement.

Objectif: 6000 partenaires en Suisse

Grâce à cette carte, les membres inscrits bénéficient de rabais (de 5 à 55% selon les marques) chez les partenaires de M4L, centres de soins, magasins spécialisés ou d’alimentation, restaurants, garages, conseils juridiques et fiduciaires, assurances privées, services à domicile, loisirs et voyages.

Et depuis le mois de janvier, la plateforme M4L est en pleine expansion: elle est désormais accessible dès l’âge de 58 ans, sans qu’il soit nécessaire de disposer d’une nouvelle carte de paiement. Plus d’une centaine de partenaires sont présents dans l’aventure, comme Aeschbach, Batmaid, Harmony, Insurancia ou encore Salt. M4L souhaite à long terme couvrir plus de 50% de toute la palette de services et de produits dont une personne retraitée peut avoir besoin dans sa vie de tous les jours.

La société vaudoise est la seule en Suisse à proposer un si grand nombre de partenaires avec de tels rabais. Patrick Boner a effectué un travail de titan en rassemblant toutes ces marques et en décrochant leur accord en jouant finement sur la fibre «seniors». «A la suite de très nombreux contacts, nous avons constitué une offre qui répond très largement aux besoins des retraités, explique Patrick Boner. Nous voulons élargir ces partenariats de qualité à 6000 dans toute la Suisse d’ici à cinq ans, dont 850 en Suisse romande. Les partenaires s’engagent à offrir de vrais rabais, plus intéressants que ceux qu’ils pourraient proposer aux autres clients, et sur la durée.»

Caisses de pension intéressées

Pour l’instant, le nombre de bénéficiaires de cartes M4L se monte à 500. Il est à noter qu’une caisse de pension d’une banque privée genevoise a proposé la carte à tous ses membres. Une idée qui pourrait faire des émules, espère le fondateur. «Nous pensons en effet que les institutions de prévoyance pourraient devenir nos principaux clients. Nous les démarchons et nous avons bon espoir dans ce créneau», ajoute le Vaudois qui emploie six collaborateurs. De toute évidence, ce système devrait rapidement prendre de l’ampleur durant les prochains mois avec une grosse part de croissance due au bouche à oreille entre des retraités toujours plus actifs.