Le Ronapreve, une association de deux anticorps (casirivimab et imdevimab), a été autorisé pour les patients âgés d'au moins 12 ans dans le traitement du Covid-19 "ne nécessitant ni oxygénothérapie ni hospitalisation et lorsqu'il existe un risque élevé d'évolution vers une forme grave de la maladie", a précisé Swissmedic dans un communiqué.

En prophylaxie, le traitement est employé lorsqu'aucune réponse immunitaire satisfaisante n'est possible après la vaccination contre le Covid-19.

également interessant

Il s'agit du premier médicament autorisé dans la Confédération pour la prophylaxie du Covid-19 chez les personnes ne pouvant développer de réponse immunitaire satisfaisante après un schéma vaccinal complet en raison d'autres pathologies ou traitements.

Depuis mi-avril, le Ronapreve pouvait être administré en application des exceptions prévues dans l'Ordonnance 3 Covid-19.