Sur ce montant, 6 milliards de francs seraient réservés pour un tiers à la Confédération et pour le reste aux cantons. Le dividende s'élèvera ainsi à 15 francs par action BNS, précise le communiqué.

La performance de la BNS décoiffe largement les prévisions des économistes d'UBS, qui s'attendaient à un résultat de 18 milliards de francs. En 2020, l'institut d'émission avait dégagé un bénéfice de 20,9 milliards de francs, divisé de plus de moitié par rapport à 2019, avant la crise pandémique.

également interessant

Le gain généré par les positions en monnaies étrangères s'est approché de 26 milliards de francs, alors que le stock d'or a accusé une moins-value de 0,1 milliard. Les positions en francs au bilan de la BNS ont permis à cette dernière d'engranger 1 milliard de francs.

Le montant attribué à la provision pour réserves monétaires s'élèvera à 8,7 milliards. Le bénéfice porté au bilan atteindra ainsi 108 milliards de francs, après prise en compte de la réserve pour distributions futures d'un montant de 90,9 milliards.

Les résultats définitifs seront publiés le 7 mars.