Au total, les Salines Suisses ont vendu 630'000 tonnes de sel, un record absolu dans l'histoire de l'entreprise, indiquent-elles dans un communiqué publié vendredi. Ce résultat est dû à de fortes demandes en janvier et durant le quatrième trimestre de l'année.

Le mois de janvier a enregistré les plus fortes ventes de sel tous secteurs confondus (139'000 tonnes) et de sel à dégeler (112'000 tonnes). Avec quelque 88'000 tonnes de sel vendues au total, le mois de décembre a aussi été un douzième mois record, selon le communiqué.

également interessant

La logistique et les capacités de stockage ont permis à l'entreprise de répondre à la "demande exceptionnelle de 2021 et d’assurer l’approvisionnement en sel de la Suisse à tout moment". Selon elle, les problèmes actuels d’approvisionnement en marchandises essentielles à l’échelle internationale soulignent aussi l'intérêt d’être indépendant du marché mondial et de disposer d’une production nationale de sel pour un approvisionnement durable du pays.

160'000 tonnes en réserve

Les Salines Suisses, qui doivent garantir l’approvisionnement en sel de la Suisse sur mandat des cantons, doivent gérer des demandes qui peuvent fluctuer "d'un facteur trois à quatre". Des entrepôts contiennent "des stocks de sel pour plusieurs années" à la Saline de Riburg (AG).

Au début de l’hiver 2021-2022, les entrepôts abritaient quelque 200'000 tonnes de sel à dégeler. Environ 160'000 tonnes sont actuellement encore disponibles. La production continue également sur les sites de Schweizerhalle (BL), Bex (VD) et Riburg (AG). La capacité totale de stockage est de 400'000 tonnes.

Les Salines Suisses emploient 270 salariés sur leurs trois sites. Elles produisent jusqu'à 650'000 tonnes de sel par an.