Après deux trimestres en zone de croissance, l'indice du climat de consommation compilé par le Seco s'est contracté de 3,6 points. Les craintes quant à la situation économique à venir ont été particulièrement élevées, ce sous-indice chutant de 43,4 points à la fin de l'année dernière à 21 points début février.

Les perspectives en matière de situation financière inquiètent aussi les consommateurs helvétiques, faisant baisser le sous-indice afférent de -0,8 point au quatrième trimeste à -3,2 points pendant le trimestre en cours, a détaillé le Seco dans un communiqué.

également interessant
 
 
 
 
 
 

"Les ménages suisses sont nettement moins optimistes quant à l'évolution de l'économie pour les douze prochains mois", ont souligné les économistes fédéraux. Les personnes interrogées tablent néanmoins sur une poursuite de la reprise conjoncturelle et la situation en matière d'emploi est également jugée "favorable".

L'accélération des prix, avec une inflation qui a atteint en décembre 1,5% sur un an, pèse cependant sur les foyers suisses qui s'inquiètent qu'elle "rabote le pouvoir d'achat". Les personnes sondées s'attendent sur une poursuite de la hausse du coût de la vie sur les 12 prochains mois.

Les attentes en matière d'inflation ont également des conséquences sur les achats importants à venir, selon le Seco.