Les revenus locatifs se sont étoffés de 3,1% à 426,7 millions de francs, indique la société soleuroise mercredi dans un communiqué. Le résultat opérationnel (Ebit), ajusté des effets de revalorisation, est ressorti à 396,6 millions, en recul de 29,0% par rapport à l'exercice écoulé, mais en hausse de 12,5% en tenant compte de l'effet de base susmentionné.

Le bénéfice net, toujours hors revalorisations, a chuté de 43,0% à 271,5 millions de francs. Le conseil d'administration proposera à la prochaine assemblée générale le versement d'un dividende inchangé de 3,35 francs par action.

également interessant
 
 
 
 
 
 

Les chiffres publiés par SPS sont dans l'ensemble inférieurs aux projections des analystes sondés par AWP, en particulier le bénéfice net. Les experts tablaient également sur un dividende relevé.

Les revenus locatifs se sont étoffés de 3,1% à 426,7 millions de francs, indique la société soleuroise mercredi dans un communiqué. Le résultat opérationnel (Ebit), ajusté des effets de revalorisation, est ressorti à 396,6 millions, en recul de 29,0% par rapport à l'exercice écoulé, mais en hausse de 12,5% en tenant compte de l'effet de base susmentionné.Le groupe immobilier Swiss Prime Site (SPS) a vu ses revenus locatifs augmenter l'année dernière. En raison d'un effet de base lié à la vente de Tertianum, le bénéfice net s'est nettement affaissé en comparaison annuelle. Les actionnaires se verront néanmoins proposer un dividende stable.

Le bénéfice net, toujours hors revalorisations, a chuté de 39,3% à 289,5 millions de francs. Le conseil d'administration proposera à la prochaine assemblée générale le versement d'un dividende inchangé de 3,35 francs par action.

Les chiffres publiés par SPS sont dans l'ensemble inférieurs aux projections des analystes sondés par AWP, en particulier le bénéfice net. Les experts tablaient également sur un dividende relevé.