Le bénéfice net a reculé de 1,6% sur un an à 1,9 milliard d'euros (près de 2,0 milliards de francs) et la marge opérationnelle courante, qui mesure sa rentabilité, flanche à 13,7% (contre 14% en 2020 et 15,2% en 2019), selon un communiqué.

Le groupe prévoyait que la marge pour 2021, pénalisée par "l'inflation du coût" des matières premières et emballages, reste "globalement en ligne avec celle de 2020".

également interessant
 
 
 
 
 
 

Les ventes du groupe ont quant à elles progressé de 2,8%, à près de 24,3 milliards d'euros, au-dessus des attentes des analystes interrogés par Bloomberg et Factset.

Elles restent inférieures de plus d'un milliard d'euros par rapport à leur niveau d'avant crise sanitaire, en 2019.

La performance est qualifiée de "solide" par le nouveau directeur général du groupe, Antoine de Saint-Affrique, arrivé en septembre, après avoir mené le chocolatier zurichois Barry Callebaut.

"Nous avons encore beaucoup à faire, et j'attends avec impatience notre séminaire investisseurs, le 8 mars, pour vous en dire davantage sur les prochaines étapes de notre trajectoire de croissance et de renouveau", a-t-il ajouté, cité dans le communiqué.

"L'entreprise a fait preuve d'une grande résilience dans un contexte assez compliqué entre le Covid-19 et l'augmentation des matières premières", a commenté la direction auprès de l'AFP.

"Si les résultats sont solides, on ne cède pas à l'exubérance. Nous sommes au début de l'histoire, nous construisons les bases d'un travail de fond et à long terme", a-t-on ajouté de même source.

Au quatrième trimestre, le chiffre d'affaires marque un net rebond (+10,9%), surtout dans le secteur des eaux en bouteille (+24,5%) qui avaient particulièrement souffert des restrictions de déplacement liées à la pandémie de Covid-19.

La maison-mère des yaourts Activia, des petits pots pour bébé Blédina et de l'eau Evian, aux 100'000 salariés dans le monde, a traversé d'importantes turbulences en 2021.

L'ancien directeur général Emmanuel Faber a été évincé il y a près d'un an, épilogue d'une fronde d'actionnaires combinée à des divisions internes.