"Pour le moment, il y a 22 morts, dont cinq personnes qui ont brûlé dans une voiture" et un garçon de 11 ans, a déclaré M. Zelensky dans son allocution du soir. Plus tôt dans la journée, il avait annoncé un bilan d'au moins 15 morts et 50 blessés, au début d'un discours devant le Conseil de sécurité de l'ONU.

"Je viens de recevoir une information sur une frappe de missile russe sur une gare dans la région de Dnipropetrovsk, en plein sur les wagons à la gare de Tchaplino. Quatre wagons passagers sont en feu", avait-il déclaré.

également interessant
 
 
 
 
 
 

"Les sauveteurs travaillent sur place, mais le bilan des victimes peut malheureusement s'alourdir. C'est notre vie de tous les jours", a ajouté M. Zelensky.

Cette frappe intervient alors que l'Ukraine célèbre le jour de l'Indépendance, qui commémore sa séparation de l'URSS en 1991. Elle vient aussi alors que le pays entre dans son septième mois de la guerre contre la Russie, lancée le 24 février.

M. Zelensky avait assuré plus tôt mercredi que l'Ukraine se battrait "jusqu'au bout".

Si l'essentiel des combats se déroule aujourd'hui dans l'est et dans le sud de l'Ukraine, où aucun des deux camps ne semble progresser, la Russie frappe régulièrement les villes ukrainiennes avec des missiles à longue portée, selon Kiev.