Cette campagne, appelée "un degré de moins", doit être lancée le 10 octobre, a dit à l'AFP Kati Laakso, porte-parole de l'agence d'Etat pour la promotion de l'énergie durable (Moriva). Elle intervient alors que l'invasion de l'Ukraine par la Russie - grand fournisseur de gaz en Europe - a provoqué une crise énergétique de grande ampleur.

Les Finlandais seront également encouragés à ne plus chauffer leurs garages et à utiliser le moins possible leurs objets connectés. "Ce sont juste des possibilités. Nous espérons que les gens comprendront que nous avons devant nous un hiver difficile et suivront volontairement ces conseils", a souligné Kati Laakso.

également interessant
 
 
 
 
 
 

"Une fois par semaine"

"Les gens n'ont sans doute pas besoin d'aller au sauna tous les jours, peut-être une fois par semaine pourrait suffire", a-t-elle fait valoir.

Les bains de vapeur sont une véritable institution en Finlande, où il existe quelque trois millions de saunas pour 5,5 millions d'habitants. Les Finlandais ont l'habitude de prendre ces bains nus et ensemble à une température d'environ 85 degrés.

C'est la première fois qu'une campagne nationale destinée à économiser l'énergie est lancée en Finlande depuis la crise pétrolière des années 1970.

Le géant de l'énergie russe Gazprom a arrêté en mai la livraison de gaz vers la Finlande après le refus du gouvernement finlandais de payer en roubles comme exigé par la Russie. En 2021, Gazprom avait fourni deux tiers de la consommation de gaz en Finlande, mais seulement 8% du total de sa consommation d'énergie.

Gasum, la compagnie d'Etat finlandaise, s'efforce désormais de diversifier son approvisionnement, notamment en se fournissant davantage en Estonie.