L'indicateur du KOF pour le 4e trimestre s'est inscrit en baisse à 14,3 points contre 16 points lors du dernier pointage, indique un communiqué diffusé mercredi.

Cet indice évolue toujours à un niveau supérieur à la moyenne mais cette contraction pourrait indiquer que le difficile environnement économique commence à avoir un impact sur le secteur de l'emploi, expliquent les spécialistes du KOF, un institut de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ).

également interessant
 
 
 
 
 
 

Les auteurs du rapport soulignent en outre que la majorité des firmes interrogée considère toujours leur effectif trop bas. Il existe davantage de sociétés qui comptent renforcer le nombre de leurs collaborateurs et collaboratrices que de firmes voulant supprimer des postes. Cela implique une croissance de l'emploi sur le marché suisse, poursuit le communiqué.

L'indicateur de l'emploi est ainsi resté stable pour la plupart des branches à l'exception de l'industrie et des banques.

Le sous-baromètre de l'industrie observe ainsi un recul de 9,2 points à 0,7 point, restant que de peu au-dessus de la moyenne enregistrée sur plusieurs années. Une petite minorité des sociétés interrogée anticipe ainsi une baisse de l'effectif.

Quelque 4500 entreprises ont pris part à ce sondage réalisé en octobre.