Le Secrétariat d'Etat à la formation, à la recherche et à l'innovation (SEFRI) a donné le 1er novembre son feu vert à ces nouveaux profils professionnels, indique mercredi Swissolar. L'association sectorielle a développé ces deux filières, ensemble avec le centre de formation Polybat et des représentants de la branche, dans "des délais records", selon elle.

Actuellement, l'industrie solaire suisse compte environ 10'000 emplois à temps plein. D'ici 2050, ce nombre devrait plus que doubler, estime l'association, qui voit dans la création de ces nouvelles filières une étape importante pour le secteur solaire suisse en pleine croissance.

également interessant
 
 
 
 
 
 

Stages dès à présent

Le SEFRI devrait édicter l'ordonnance de formation définitive au plus tôt le 1er octobre 2023 et au plus tard le 1er janvier 2024, selon le communiqué. Dès lors, des contrats d'apprentissage pourront être conclus. Mais les entreprises peuvent dès à présent proposer des stages d'initiation aux nouvelles professions de montage et d'installation solaires.

Les premiers apprentis devraient démarrer leur formation à la rentrée 2024 dans les centres de formation Polybat des Paccots (FR) et d'Uzwil (SG). L'attestation fédérale de formation professionnelle "AFP monteur/montrice solaire" sera obtenue après deux ans d'apprentissage, et le certificat fédéral de capacité "CFC installateur/installatrice solaire" après trois ans.

Les programmes de formation se trouvent pour l'heure sous forme d’ébauches. Une fois que le SEFRI les aura examinées, la mise en oeuvre concrète des filières pourra démarrer, précise Swissolar. Les entreprises et les futurs formateurs seront informés et préparés courant 2023.