2022 est de loin l'année la plus prolifique en méga-enchères. Depuis le début de l'année, 52 oeuvres ont dépassé les 30 millions de dollars, alors que le précédent record s'élevait à 36 en 2015, selon une base de données tenue par l'AFP.

Vingt-quatre oeuvres ont dépassé les 50 millions, effaçant le record de 15 oeuvres en 2014. La barre des 100 millions a été franchie six fois, alors qu'elle ne l'avait jamais été plus de trois fois la même année.

également interessant
 
 
 
 
 
 

Un Warhol à 195 millions

Cette année, c'est un célèbre portrait de Marilyn Monroe par Andy Warhol, adjugé en mai par Christie's, qui s'est vendu le plus cher, à 195 millions de dollars. Il s'agit de la deuxième plus grosse adjudication de l'histoire, derrière le "Salvator Mundi" attribué à Leonard de Vinci (450,3 millions en 2017).

Mais cette oeuvre de Warhol n'est pas la seule à avoir affolé les compteurs, puisque trois oeuvres adjugées en 2022 se classent dans le Top 10 historique des enchères d'art. Outre le Warhol, "Les Poseuses", chef-d'oeuvre pointilliste de Georges Seurat, se classe 6e à 149,2 millions, tandis que "La Montagne Sainte-Victoire" de Paul Cézanne se classe 10e à 137,8 millions.

La collection Paul Allen à 1,6 milliard

Ces deux dernières oeuvres ont été adjugées lors de la vente exceptionnelle chez Christie's à New York de la collection de Paul Allen, cofondateur de Microsoft décédé en 2018. Cette vente en deux temps, les 9 et 10 novembre derniers, a pulvérisé le record de la collection la plus chère aux enchères, atteignant 1,62 milliard de dollars.

Le précédent record ne datait que du printemps 2022, avec la vente chez Sotheby's à New York de la collection Macklowe, du nom d'un richissime couple new-yorkais, qui avait atteint 922 millions de dollars.

New York, capitale des méga-enchères

Ces deux ventes exceptionnelles assoient la domination new-yorkaise sur les enchères d'art.

Sur les 52 oeuvres adjugées à plus de 30 millions en 2022, 42 l'ont été à New York (plus de 80%), qui devance largement Londres (8 oeuvres) et Hong Kong (2 oeuvres). Historiquement, près de 73% des méga-enchères ont eu lieu à New York, essentiellement chez Christie's et Sotheby's.

Claude Monet est le champion 2022 des méga-enchères, avec 8 oeuvres au-delà de 30 millions. Jamais un artiste n'en avait enregistré plus de six la même année.

Le maître impressionniste devance Francis Bacon (4), Pablo Picasso et Marc Rothko (3).

Ces artistes illustrent l'hégémonie des arts impressionniste, moderne et contemporain occidentaux, qui concentrent historiquement 89% des enchères à plus de 30 millions. Cette année encore, ils représentent 94% des méga-enchères (49 sur 52). Seulement deux oeuvres asiatiques et une de Vieux Maître ont dépassé les 30 millions en 2022.

Nombreux records d'artistes

De nombreux artistes ont battu leur record d'enchère cette année.

C'est notamment le cas d'Andy Warhol, Georges Seurat et Paul Cézanne cités précédemment, mais aussi de Vincent Van Gogh (117,2 millions de dollars), Paul Gauguin (105,7 millions), Gustav Klimt (104,6 millions), Lucian Freud (86,3 millions), René Magritte (79,2 millions), Piet Mondrian (51 millions), Edgar Degas (41,6 millions) ou encore Paul Signac (39,3 millions).

Aucune oeuvre de femme n'a dépassé les 30 millions cette année.

Dans l'histoire, seulement trois oeuvres féminines ont passé ce seuil, signées Georgia O'Keeffe, Frida Kahlo et Louise Bourgeois. Georgia O'Keeffe détient le record d'enchère pour une femme, avec une oeuvre adjugée à 44,4 millions en 2014.