A fin octobre, la masse sous gestion (AuM) se montait à 429 milliards de francs, en recul de 11% par rapport au bouclement de l'exercice précédent, essentiellement en raison de la contraction des marchés boursiers et obligataires, explique le gestionnaire de fortune zurichois dans un communiqué.

L'amélioration des afflux nets de fonds, observée dès la fin du premier semestre, s'est renforcée au cours des quatre mois suivants. Les 4,1 milliards de francs engrangés depuis fin juin ont plus que compensé les sorties nettes de 1,1 milliard sur les six premiers mois.

également interessant
 
 
 
 
 
 

Le ratio coûts revenus - indicateur clé de la performance opérationnelle de l'établissement - s'est légèrement détérioré à "un peu plus de 66%", contre 64% fin 2021 et "légèrement au-dessus de 63%" à fin juin, mais reste inférieur au plafond de 67% fixé comme objectif pour le cycle stratégique 2020-2022. La marge brute est ressortie à 85 points de base (pb).

La copie rendue par Julius Bär est peu ou prou conforme aux projections des analystes sollicités par AWP.