L'opération, qui consacre l'entrée dans le capital du numéro deux bancaire helvétique de l'établissement saoudien Saudi National Bank (SNB), doit permettre à la banque de financer sa restructuration et de reconstituer sa base de fonds propres.

A une majorité de 91,97% des voix représentées, les actionnaires ont approuvé la première de deux augmentations de capital ordinaires. Celle-ci doit être réalisée sous la forme d'un placement privé auprès de quelques investisseurs qualifiés d'un maximum de 462 041 884 actions nouvelles à émettre, d'une valeur nominale de 0,04 CHF chacune, avec suppression des droits de souscription pour les actionnaires existants, écrit mercredi Credit Suisse.

également interessant
 
 
 
 
 
 

Le placement d'actions proposé a ainsi été approuvé à plus de la majorité requise de deux tiers des voix représentées à l'assemblée générale extraordinaire.

Par ailleurs, les actionnaires ont approuvé à une majorité de 98,31% des voix représentées la deuxième augmentation de capital ordinaire sous la forme d'une offre de droits de souscription portant sur un maximum de 1 767 165 146 actions nouvelles à émettre, d'une valeur nominale de 0,04 CHF chacune, aux actionnaires existants. L'offre de droits de souscription proposée a ainsi été approuvée à plus de la majorité requise de 50,0 % des voix représentées à l'assemblée générale extraordinaire.