Le baromètre de l'institut a subi en novembre un cinquième repli mensuel consécutif, s'établissant à 89,5 points, soit 1,4 de moins qu'en octobre. Il se présente ainsi pour un septième mois d'affilée en deçà de sa moyenne à long terme.

L'évolution défavorable de l'indicateur reflète pour l'essentiel une dégradation des faisceaux d'indices pour le secteur des autres services, écrit mercredi le KOF. Les chercheurs zurichois constatent également un repli pour l'hôtellerie-restauration et la consommation privée, alors que la demande étrangère enregistre une tendance légèrement favorable.

également interessant
 
 
 
 
 
 

Les économistes sondés par AWP avaient anticipé des valeurs entre 89,0 et 92,0 points pour le mois sous revue.

Selon les experts du KOF, le tableau reste mitigé pour l'industrie manufacturière et la construction, les indicateurs relatifs à l'évaluation des capacités de production, des stocks et de la situation concurrentielle contribuant en premier lieu à une évolution globalement défavorable.

En revanche, les indices portant sur l'évaluation de la situation des produits intermédiaires, des obstacles à la production et du carnet de commandes relaient des signaux positifs.

Dans l'industrie manufacturière, la métallurgie affiche les indicateurs les plus alarmants, suivie par les secteurs du bois et du papier ainsi que de la construction de machines et de véhicules. L'industrie textile fait en revanche part de signaux nettement plus favorables. La branche des équipements électriques et électroniques présente une évolution stable par rapport au mois précédent.