En moyenne, les taux d'intérêt ont rebondi à 0,19% en janvier, comparé à 0,04% il y a encore un an, a indiqué le portail de services financiers Moneyland.ch mardi dans une étude. "Il s'agit d'une bonne nouvelle en début d'année pour les épargnants", a souligné Benjamin Manz, son directeur général.

Ce sont majoritairement les petits établissements cantonaux à avoir agi, depuis que la Banque nationale suisse (BNS) a progressivement renoué en 2022 avec un taux directeur positif. La Banque cantonale de Zoug propose ainsi un taux d'intérêt sur son compte d'épargne de 0,65% la première année, suivie par ses homologues de Lucerne (0,6%) et de Schaffhouse (0,6%), selon le relevé de Moneyland.ch.

également interessant
 
 
 
 
 
 

De petits établissements régionaux comme Clientis Spar- und Leihkasse Thayngen (0,55%) ou Crédit Agricole Next Bank (0,5%), filiale helvétique du groupe bancaire français éponyme, sont également référencés.

Parmi les grands établissements, la Banque cantonale de Zurich (0,5%) et Postfinance (0,4%) font exception, alors que Raiffeisen (0,1%) et Credit Suisse (0,01%) suivent loin derrière dans le classement. Au 1er février, le taux pratiqué par UBS passera à 0,1% contre 0% auparavant.

Moneyland.ch avertit cependant que les taux plus généreux sont souvent couplés à des conditions spécifiques, notamment en matière de retrait ou de montant maximal de dépôt.

La hausse des taux est également à relativiser en raison de l'envolée de l'inflation, qui a atteint 2,8% en moyenne l'année dernière en Suisse. Au niveau réel, soit apuré du renchérissement, les épargnants sont encore perdants, a souligné M. Manz.