Au quatrième trimestre, les livraisons ont diminué de 6,3% en comparaison annuelle. "La moyenne à long terme montre également cette baisse au dernier trimestre, probablement due à la situation énergétique incertaine et à la hausse de l'inflation, qui devrait se poursuivre au moins dans les mois suivants, marqués par des incertitudes", a fait savoir lundi Cemsuisse, l'Association suisse de l'industrie du ciment.

également interessant
 
 
 
 
 
 

Au total, 73,2% du ciment a été livré à des usines de béton prêt à l'emploi et 20,2% à des installations de bétonnage sur de grands chantiers. Près de 37% du volume a été transporté par voie ferroviaire, un chiffre stable.