Du 1er mars au 30 novembre, le prix du billet individuel pour visiter la Galerie des statues et des peintures sera porté de 20 à 25 euros. Cette mesure, supportée "principalement par les touristes étrangers", permettra "de faire face à l'augmentation des coûts dans le secteur de l'énergie et du bâtiment", justifie le musée dans un communiqué.

Est en revanche introduit un tarif réduit (19 euros) pour les visiteurs matinaux qui souhaiteraient entrer dans le prestigieux musée florentin avant 08h55. Les autres tarifs (basse saison, abonnements) et le prix d'entrée aux autres espaces des Offices sont inchangés.

également interessant
 
 
 
 
 
 

Le ministre italien de la Culture a salué une décision "juste". "Nous devons nous aligner sur les pratiques européennes", a commenté Gennaro Sangiuliano, opposé à la gratuité des musées. "La hausse répond aussi à un problème pour ainsi dire 'moral': pour une famille américaine qui dépense 10-20'000 euros pour venir en Italie, payer 20 euros pour un billet de musée est à sa portée", a-t-il ajouté.

L'Italie a enregistré une inflation de 8,1% en 2022, inédite depuis 1985 et alimentée par l'envolée des prix de l'énergie, en hausse de 50,9%.