Le pronostic de l'institution pour 2023 est nettement plus optimiste que celui du FMI - qui prévoyait en octobre une contraction du PIB de 0,2% en 2023 - et de la Commission européenne - qui entrevoyait en novembre une croissance de 0,3%.

La Banque d'Italie souligne que ses estimations sont tributaires du "contexte de forte incertitude lié en particulier à la guerre en Ukraine" qui continue de peser sur le prix des matières premières.

également interessant
 
 
 
 
 
 

Dans l'hypothèse où la Russie cesserait de manière permanente ses livraisons d'hydrocarbures à l'Europe, l'Italie pourrait accuser une récession de 1% en 2023 et 2024, prévient l'institut d'émission.

Après avoir atteint 8,7% en 2022, l'inflation devrait redescendre à 6,5% cette année, avance la Banque d'Italie.

En 2021, la croissance de l'Italie avait atteint 6,7%, un taux inédit depuis plus de 40 ans, après un plongeon de 9% en 2020, dû à la pandémie de Covid-19.